Dernières Mises à Jour...

Lettre d’information Avril 2017

Lettre d’information Avril 2017

avril 2017

Les Fermes AMAP’orte Lettre d’information - Avril 2017 Renouvellement et composition du [...]

Lettre d'information Février 2017

Lettre d'information Février 2017

février 2017

Les Fermes AMAP’orte Lettre d’information - Février 2017 Un nouveau contrat : viande hac[...]

Lettre d’information Janvier 2017

Lettre d’information Janvier 2017

janvier 2017

Les Fermes AMAP’orte Lettre d’information Janvier 2017 Campagne d’adhésion 2017 [...]

Lettre d’information Décembre 2016

Lettre d’information Décembre 2016

décembre 2016

Les Fermes AMAP’orte Lettre d’information Décembre 2016 Dernière distribution de l’année [...]

Le chou Chinois

Le chou Chinois

novembre 2016

Le chou Chinois Sa saveur est douce et sucrée. Très tendre, il ne faut pas le cuire trop longtemp[...]

Connexion adhérent
Vous n'êtes pas connecté.

Légumes

Le chou Chinois

Sa saveur est douce et sucrée. Très tendre, il ne faut pas le cuire trop longtemps. Il se prête très bien à la cuisson au wok, mélangé à d’autres légumes. A tester aussi en salade, avec de la pomme. Ses longues feuilles peuvent aussi servir à réaliser du poisson en papillote !

chouchinois

Il existe plusieurs variétés de chou chinois, le plus connu étant le chou chinois long aux feuilles tendres et clair. Il se conserve facilement une semaine au réfrigérateur. Il est préférable de détacher une à une les feuilles au fur et à mesure des besoins avant de les couper. Les feuilles sont ensuite découpées en très fines lanières dans le sens de la largeur. Il faut éviter de couper le chou chinois en deux dans le sens de la longueur, la partie non-utilisée se conservera mal. Pour attendrir les feuilles, on peut les blanchir. Cuit, il peut se cuisiner à l’étouffé ou dans un bouillon bien assaisonné.

Astuce : les feuilles du cœur étant les plus tendres, on peut les réserver pour la salade ; les feuilles extérieures sont de préférence à utiliser cuites.

 

les hérissons trop choux 😉

EARL Champ des Hérissons
les Blardries 49700 St Georges sur Layon
tel/fax : 02.41.59.98.24

champdesherissons@orange.fr

Print Friendly

farcous
Les farçous sont des petits beignets aux herbes originaires de l’Aveyron. On distingue les farçous à la viande, à base de viande hachée de porc et les farçous maigres, avec seulement des herbes et des feuilles de blettes.

Tous les restaurants traditionnels de l’Aveyron proposent les farçous à la carte ! Ils font partie des classiques rustiques et simples de la région. A ne pas confondre avec le pounti, aussi à base de blettes.

Pour une dizaine de farçous environ :

  • 2 œufs
  • 100g de farine
  • 200 g de feuilles de blettes ou d’épinard ou un mélange des 2
  • 1 petit oignon nouveau (avec le vert)
  • 1 petit bouquet de persil
  • 1 petite gousse d’ail
  • Quelques branches de ciboulette
  • Poivre & sel
  • 200 ml de lait (ou moitié lait, moitié crème)
  • ½ cuillère à café de bicarbonate (ça, c’est personnel, c’est pour « aérer » un peu la pâte)

Laver les feuilles de blettes ou les épinards ainsi que les herbes.

Battre les œufs et incorporer la farine, puis le lait. Saler et poivrer.

Mixer tous les ingrédients. Saler et poivrer.

Ajouter le bicarbonate.

La pâte doit ressembler à une pâte à crêpes, mais plus épaisse.

Chauffer une poêle avec de l’huile.

Cuire les farcous comme des blinis ou pancakes : faire des petits tas de pâtes (l’équivalent d’une petite louche). Laisser dorer chaque face pendant 2 ou 3 minutes chacune.

Les farçous seront bien croustillants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Les déposer sur du papier absorbant.

J’aime bien les servir accompagnés d’une salade verte avec des noix et de l’huile de noix. A partir de cette recette, rien n’empêche de les « customiser » à sa guise : roquefort, légumes, lard …

 

Merci à Cécile Cagniant, pour cette recette savoureuse.

Source : « http://gourmandisesansfrontieres.fr/2012/08/farcous-aveyronnais-aux-herbes/ »

 

Print Friendly

Recette spéciale pour nos petits lapins de l’amap !

Ingrédients pour 1 pot :

  • 200 g de carottes,
  • 2 c à soupe de son d’avoine,
  • 100 g de fromage frais,
  • 30 g de fromage blanc,
  • Sel, poivre

Préparation : Faites cuire les carottes dans une casserole
d’eau salée pendant 20 minutes, Egouttez les puis écrasez
les grossièrement avec un écrase purée. Réservez. Dans un
bol, mélangez le son d’avoine avec le fromage blanc et
fromage frais .Ajoutez la purée de carottes, salez poivrez et
mélangez. Versez la préparation dans un bol ou pot puis
placez 1 heure au frais avant de déguster.

Bon appétit !

les hérissons taquins

EARL Champ des Hérissons
les Blardries 49700 St Georges sur Layon
tel/fax : 02.41.59.98.24

champdesherissons@orange.fr

Print Friendly

Le chou de chine pak choï ressemble à la bette à cardes et ses tiges blanchâtres sont douces, juteuses et croquantes. Ses feuilles nervurées sont d’un vert foncé et ont un goût moins prononcé que celui du chou pommé. Sa saveur est légèrement piquante; il s’accorde bien aux recettes exotiques et orientales.

 

Choupc0 Choupc1

Il se déguste cru ou cuit, aussi bien les feuilles que les tiges; on peut cuisiner les feuilles du pak choï en salade.

cru= il est croquant et juteux; gout proche du chou rave, légèrement piquant,
à mélanger avec carottes, salade, graines de sésame, assaisonné au citron
cuit= il peut accompagner aussi bien les viandes que les poissons, crevettes ou gambas

dans un Wok, coupé en fines lamelles et braisé avec de l’ail, des champignons shiitaké
cuit dans de la graisse de canard avec des carottes râpées en grosses lamelles, du gingembre et de l’ail

Coupé, il se cuit rapidement à feu très vif dans un wok avec un peu d’eau et un peu d’huile, un soupçon d’ail ou de gingembre broyé. Il est idéal cuit en potage velouté, ou braisé avec du poisson.

Il se consomme croquant. On peut aussi le cuisiner en papillote avec un poisson blanc par exemple et des épices asiatiques. Il entre également dans la recette des nems.

– du chou Pak Choï
– 2 oignons
– 1 gousse d’ail
– 1 morceau de gingembre frais (sinon gingembre en poudre)
– 250 g champignons
– 1 c. à soupe d’huile de sésame
– 1 c. à soupe de sauce soja
– 1 c. à soupe de graines de sésame

Lavez les Pak Choï et les champignons. Émincez les cœurs des Pak Choï et réservez les feuilles. Épluchez le gingembre, émincez-le. Coupez les oignons, champignons et l’ail en morceaux. Dans un wok ou une poêle, faites les revenir sur feu doux dans l’huile de sésame. Ajoutez le gingembre puis les coeurs Pak Choï finement émincés. Laissez cuire quelques minutes puis ajoutez les feuilles. Une fois cuit, ajoutez les graines de sésame, la sauce soja.

Vous pouvez varier cette recette en ajoutant des morceaux de viande et lamelles de carottes

EARL Champ des Hérissons 30-03-16

Print Friendly

chouravevoici 2 recettes avec  du chou rave
sinon, c’est très bon rapé cru à la vinaigrette , comme des betteraves ou carottes

ou en batonnet à croquer pour l’apéro, ou en rondelle  avec de la rillette ou tremper dans une sauce fromage blanc, fines herbes ou confit de betterave

à vous de composer avec  votre inspiration
Chou rave sauté

 

Ingrédients : chou rave, graisse de canard

 

Préparation : Épluchez le chou-rave et coupez-le assez finement, en rondelles de moins de 5 mm d’épaisseur. Vous pouvez laisser ces rondelles entières ou les couper en quartiers.

Faites chauffer la poêle avec un peu de matière grasse. Ajoutez les rondelles de chou-rave et faites-les revenir à feu vif. Dès qu’elles commencent à colorer, baissez le feu. Couvrez et laissez cuire à feu doux.

 

Chou-rave en salade crémeuse

Ingrédients : 450g de chou rave, 3 oignons nouveaux, 1 cc de graines de moutarde, 1 cs d’oignon rouge émincé, 65ml de ricotta, 1 vinaigrette

Préparation : Laver le chou-rave. Le couper en morceaux. Cuire à la vapeur jusqu’à ce qu’il soit tendre, environ 25 mn. Laisser tiédir avant de peler : enlever la peau avec les doigts. Peler et émincer les oignons. Garder quelques jolies rondelles de verts d’oignon pour la décoration. Au fond du saladier, mélanger au fouet la ricotta avec la vinaigrette et les graines de moutarde, jusqu’à l’obtention d’une consistance crémeuse. Ajouter le chou-rave et les oignons émincés. Bien mélanger pour napper tous les morceaux. Semer de verts d’oignon. Servir tiède ou à température ambiante.

Bon appétit !

 

Les Hérissons « toqués »

EARL Champ des Hérissons

Print Friendly

 

pakchoi Chou de chine : pak choï

Quelques idées de recettes avec le chou PAK CHOï  pour les amapiens toujours prêts à goûter de nouveaux produits !

A vos papilles!

Ce chou de chine se mange cru ou cuit, aussi bien les feuilles que les tiges

cru= il est croquant et juteux; gout proche du chou rave, légèrement piquant,

à mélanger avec carottes, salade, graines de sésame, assaisonné au citron

cuit= il peut accompagner aussi bien les viandes que les crevettes ou gambas

dans un Wok, coupé en fines lamelles et braisé avec de l’ail, des champignons shiitaké

cuit dans de la graisse de canard avec des carottes rapées en grosses lamelles, du gingembre et de l’ail

 

Violaine

EARL Champ des Hérissons

Print Friendly

Pour ceux qui veulent encore de la recette..

voilà une recette de steak de céleri

celle ci a été proposée par l’école hôtelière de Saumur
et goutée et fortement appréciée par les hérissons!

peler le céleri et le tailler en tranche de 1cm
cuire à la vapeur environ 10mn

faire une chapelure avec des noix moulues et de la biscotte

paner le céleri à l’anglaise= mettre dans la farine, puis lait + oeufs et finir par la chapelure

cuire les steak dans la poêle

Les Hérissons gourmets

Print Friendly

 

patidou

Ingrédients :

1 courge patidou,
10 cl de lait de coco,
cumin,
5 cl d’huile d’olive,
sel et poivre

Préparation : Couper la courge patidou en morceaux et retirer les pépins .Cuire le patidou dans une cocotte avec de l’eau jusqu’à ce qu’il soit tendre. Mixer la chair de patidou avec le cumin (dosage selon votre goût), le lait de coco, le sel, le poivre et l’huile d’olive (en option, et ce sera moins gras). N’ajouter que la quantité d’eau suffisante pour obtenir un velouté.

Et vous obtenez un bon velouté pour un repas du soir. Et en ce moment, avec le froid, c’est l’idéal

 

                                                                       Bon appétit !

Violaine

Print Friendly

Bonjour
 
les légumes d’été arrivent à leur fin de cycle alors
 
voici une recette pour cuisiner vos aubergines
 
recette qui change des caviar ou steak d’aubergine, moussaka ou ratatouille…

 

le champ des hérissons !

Tatin d’aubergines

Ingrédients (pour 4 personnes) :

3 aubergines,
350 g de pâte feuilletée,
6 tomates,
2 cuillère à café rase de sucre en poudre,
75 g de beurre,
4 cuillère à sourpe d’huile d’olive,
sel,
poivre

Préparation : Eplucher et couper 2 aubergines en tous petits dés. Faire chauffer l’huile d’olive dans une casserole, ajouter les aubergines, faire revenir rapidement en remuant, saler et poivrer. Baisser le feu, ajouter un peu d’eau, couvrir et faire cuire à petit feu en remuant régulièrement jusqu’à obtention d’une purée. Pendant ce temps, laver et couper les tomates en dés. Laver et couper l’aubergine restante en tranches dans la longueur. Préchauffer le four th.7 (210°C). Mettre le beurre en parcelles et le sucre dans un moule à manqué, le placer sur feu doux et faire cuire jusqu’à obtention d’un caramel léger. Versez la purée d’aubergines dans le moule, la recouvrir de dés de tomates puis de tranches d’aubergine. Laisser cuire doucement 10 min. Etaler la pâte à la mesure du moule et la poser sur les légumes. Enfourner et faire cuire 35 min. Sortir du four, laisser reposer 10 min puis démouler dans un plat. Servir aussitôt.

Bon appétit !

Print Friendly

C’est l’été, à la distribution, nos paniers de légumes sont bien remplis et bien colorés, de quoi se régaler !!!

Voici ce que l’on peut trouver comme beaux légumes :  courgettes,  tomates,  oignons,  aubergines,  poivrons, piment doux,   salade,  haricot vert,  concombre,  basilic, … .

101

97

 

64

212

photos v.champion
Print Friendly